Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

fête des mères

A toutes celles qui savent conjuguer le verbe aimer

au singulier et au pluriel

à celles qui se lèvent plusieurs fois la nuit

pour nourrir, changer et câliner

à celles qui veillent en tenant la main

d' un enfant souffrant, triste

à celles qui s échinent dans des tâches ingrates

pour offrir des études à leur progéniture

à celles qui donnent de leur temps, de leur patience

pour aider aux devoirs, pour écouter

à celles qui nettoient, repassent, concoctent des petits plats

juste pour le confort et le plaisir de ses petits

à celles qui mettent de côté un temps leur vie

pour élever leurs enfants dans la chaleur de leur foyer

à celles qui offrent son sang, un rein, de la moelle

pour sauver la chair de sa chair

à celles qui chantent ou racontent des histoires

pour que la nuit du petit soi sereine

à celles qui prient pour que l'avenir de son enfant

soi le meilleur possible

à celles qui conduisent leur fils à l'autel avec appréhension

en espérant que ces autres bras seront comme les siens

à celles qui laissent partir leurs filles le cœur serré

au bras d'un inconnu pour fonder sa famille

à celles qui attend des heures durant un geste, un appel

lorsque sur la route ses enfants s'en vont

à celles qui partagent sans rien demander en retour

qu'un regard, un baiser, une caresse

à celles qui pleurent en silence

lorsque les poussins quittent le nid

 

à celles qui souffrent de l'absence, de l'indifférence

à celles qui ont fait des erreurs

à celles qui sont parties sans avoir pu dire au revoir

à toutes ces femmes devenues mères

 

BONNE FÊTE

 

8mai2016



09/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres