Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

dans l'obscur du sommeil,

 

Dans l’obscur du sommeil



Dans l’aube de ton réveil

Tu restes assoupi d’émotion

Les yeux clos, endormis

Les mains abandonnées

Le corps engloutis dans les draps

Empreint d’une inertie

Semblable à la mort

Impassible jusqu’aux orteils

Telle l’eau dormante

D’un lac oublié dans la forêt


Tes cheveux poivre et sel

Se perdent dans l’oreiller lagon

Je suis au paradis

Et le cœur en été

Et bien plus encor’que tout ça

J’en oublie qu’il fait nuit

Mais n’oublie pas ce corps

Avachi et loin du réel

Imperturbablement

Il rêve au creux du lit défait


Peu à peu tes sens s’éveillent

Tout doucement comme à tâtons

La langueur qui s’enfuie

Avec l’obscurité

Le soleil est si haut là-bas

Je n’ai pas vraiment dormi

J’ai admiré encor’

Toi et seulement toi dans l’éveil

Et silencieusement

Afin que rien jamais ne s’arrête


Se libérant du sommeil

Plus beau qu’un adonis étalon

Dans son nu, dans son lit

Offert et réveillé

Tu me souries, me tends les bras

Tout en moi n’est plus qu’envie

Tu délies ton corps

M’offrant ton mont et tes merveilles

Tentateur insolent

Tu n’en fais vraiment qu’à ta tête !


Fabienne,

Janvier 07



27/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres