Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Hommage posthume

 

Tu t'étiolait plus chaque jour

malgré nos rires et notre amour

aucun remède pour t'aider

ni de pause pour soulager

Tu te fanait tout doucement

sans plainte ni gémissement


Maintenant que tu es partie

on se sent vide d'infini

on sait que tu seras bien mieux

loin des souffrances de ce lieu

on aurait voulu tout changer

mais la mort nous a devancée


Comment donc pourrions nous te dire

combien à te voir tant souffrir

nous avons priés tous les anges

pour qu'ils t'emmènent à l'archange

et ce jour là est arrivé

un peu trop tôt ou pas assez


Puisse tu trouver tout là-haut

la paix qui t'a tant fait défaut

et dans cette sérénité

nous sauront bien te retrouver

on se quitte d'un aurevoir

avec des lendemains d'espoirs

 

ta fille, 13 juillet 09

 

 

version écourtée pour lecture posthume :

 

 Tu t'étiolait plus chaque jour, malgré nos rires et notre amour

aucun remède pour t'aider ni de pause pour soulager

Tu te fanait tout doucement sans plainte, ni gémissement



Maintenant te voilà partie, on se sent vide d'infini

on sait que tu seras là-bas accueillie par d'autres bras

on aurait voulu tout changer mais la mort nous a devancée



Comment donc pourrions nous te dire, combien à te voir tant souffrir

nous avons priés tous les dieux pour qu'ils t'emmènent en d'autres lieux

et ce jour là est arrivé, un peu trop tôt ou pas assez



Puisse tu trouver tout là-haut la paix qui t'a tant fait défaut

et dans cette sérénité, nous sauront bien te retrouver

On se quitte d'un aurevoir avec des lendemains d'espoirs ...



17/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres