Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

le portail

......

et le portail s'ouvrait
sur le domaine d'été,
oubliés les regrets
à la porte des fées.

Hautain et somptueux,
il en impose encore,
rappelant que nos vieux
ont payé de leur corps.

Porte du souvenir,
elle invite au partage;
à nous de savoir lire
l'histoire entre ses pages.

Le portail de vieux fers
patiné par les ans,
rappelle les enfers
emportés par le vent.

Coulant des jours heureux
à l'heure d'aujourd'hui,
il invite les gueux,
les enfants, les nantis.

Il n'a pas de rancune,
il ouvre son jardin
pour que chacun, chacune
oublie son chagrin.

Il sait par expérience
combien la route est longue,
que parfois les alliances
sont amères et nous rongent !

Soyez les bienvenus,
le portail est ouvert,
que tous les inconnus
se mettent à découvert.
....

Fabienne, septembre 09

 

(c'est une photo noir et blanc de PHIL qui m'a donné l'inspiration pour ces quelques vers)



03/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres