Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mon mari,

Mon mari,

 

Il s'appelle Henri

c'est l'homme de ma vie.

Déjà plus de trente ans

que l'on s'aime vraiment.

Des jours et des années,

d'une complicité

et des nuits de folies

avec leurs insomnies.

Et puis le temps qui passe

tremblements et crevasses...

Rien qui n'ait déchiré

les liens qu'on a tissés.

Des rides et des tourments

mais aussi deux enfants.

Du bonheur et des larmes,

mais rien qui nous désarme !

Sentiments surs et forts,

qui, même sans trop d'or,

ont grandis bienheureux.

Car au fond de nos yeux

brille toujours cette flamme

dont nos deux coeurs s'enflamment.

 

fabienne

 



22/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres