Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Forêt-Noire

Nous t'avons envahie par un beau mois de juillet ensoleillé

tu nous à éblouie par la richesse infinie de tes contours

sauvage et rebelle, tendre et chaleureuse à la fois

tu as pris nos coeurs, malmené nos pieds, ravis nos yeux

 

Jamais les nuits ne nous ont parues aussi étoilées

jamais les jours ne nous ont parus aussi cours

la nature semblait tout nous offrir sans hors la loi

cadeaux sans prix, amitié, convivialité des cieux

 

De rivières cristallines en ruisseaux raffraîchissants

tes chemins sepentés de sapins majestueux

cascades et vallées débordant de mille merveilles

collines verdoyantes et  champs de fleurs multicolores

 

Forêt-Noire, n'a de sombre que son nom d'antan

tu es toute en caractère, jeu de vert et de bleu

à chaque tournant on te découvre encore plus belle

et pour randonneurs et promeneurs, ton antre est de l'or

 

Dans nos coeur tu tiens maintenant une place de choix

et nous évoquons avec ferveur ces souvenirs grisants

il m'arrive de me concentrer pour retrouver cette odeur

de mousse subtile, incomparable parfum

 

Lorsque j'ouvre ton album, je plonge sans foi ni loi

dans ton atmosphère spéciale et c'est impressionnant

regain d'énergie, bouffée d'oxygène, bonheur

un avant-goût d'oasis baigné de sel et d'embruns

 

Nous reviendrons goûter à tous ces champêtres plaisirs

le chant des oiseaux perchés au sommets des grands arbres

tendre réveil gazouilli au charme incontestable

et cet air plein de force tranquille qui nous appaisait

 

Quelle expérience enrichissante et débonnaire

une évasion entre amis, sans chichi et sans marbre

vivre ensemble un ensemble d'histoires inoubliables

et quoi de plus positif que ce bonheur, cette paix

 

Fabienne,

 

 

je dédie ces quelques phrases à une bande de joyeux lurons avec lesquels nous avons partagé ce périple amical  un certain  mois de juillet ! (malheureusement, depuis les couples se sont défaits et refaits.... la vie suit son cours mais pas toujours comme un long fleuve tranquille.)

 



10/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres