Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

Mots d'évanescence (pensées,dérobades)

pèpère le gamin

 

 

Il pleut dans mon coeur

ce trente et un mai.

Il pleut et je sais

que sans ta couleur,

les matins sont gris.

Et puis ce silence,

pénible souffrance.

Te voilà parti

rejoindre ce ciel

que l'on n'atteind pas

en tendant les bras.

Et moi je t'appelles !

 

Il pleut du chagrin.

Ma boule de poil,

n'est plus qu'une toile

fraîchement repeinte

dans un cadre inerte

de noir et de blanc.

Son regard troublant

au loin nous déserte.

Plus que le silence,

les soirs de maison

l'aube à l'horizon

signe ton absence.

 

MAI 2012

 

 

à notre bouledogue français, notre pèpère, notre gamin, trop vite disparu de notre vie ... Il va laisser un vide de ronflements, de câlins et de présence !

 

 

 

 

 

 

 

 



31/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres